Objectifs


L'un des enjeux dans de nombreux procédés en particulier ceux de fusion est la mesure de la température vraie des surfaces de matériaux mises en jeu.Une approche intéressante est la mesure de température sans contact basée sur l'émission thermique car elle présente de nombreux avantages : pas d'instrumentation préalable et peu ou pas de perturbations. De nombreuses techniques de mesure sans contact, comme la pyrométrie ou la thermographie infrarouge, ont été testées. Ces techniques fournissent une mesure de température de luminance, dite aussi apparente. La détermination de la température vraie implique la prise en compte au moins de l'émissivité des matériaux et de la géométrie de la forme observée. Ces grandeurs d'influence sont généralement intégrées hors ligne à partir de connaissances issues de la littérature ou à partir de mesures préalablement réalisées. Malheureusement, ces grandeurs ne sont pas constantes et elles varient au cours de la mesure avec l'état de surface et la température. L'objectif du projet est de proposer : un système optronique de mesure en ligne de champs de températures vraies d'objet tridimensionnel à hautes températures et avec une précision inférieure à +/-10°C.Son originalité serait de fusionner, dans une même bande spectrale, des mesures de température de luminance, des mesures de forme obtenues par stéréovision et des mesures sur les propriétés de surface (émissivité). La bande spectrale choisie serait le proche infrarouge avec une technologie InGaAs (0,8- 1,7µm). Le système serait composé de deux caméras InGaAs montées en stéréovision ou d'une caméra montée sur un dispositif de déplacement et d'un moyen d'éclairage actif.

Mis à jour le 27/02/2009